Charles-Luc HOMMEL

Né en 1955 à Colmar.

Premier contact avec la musique très tôt, apprentissage du violon à huit ans et demi et onze ans d’études de violon au Conservatoire de musique de Colmar.

Après un bac C, formation de luthier par apprentissage chez René Morizot, Maître-Luthier à Mirecourt (Vosges) de 1973 à 1976.

CAP de luthier en 1976.

Assistant chez Philippe Bodart à Marseille (1976-1978 et 1979-1981), et Etienne Vatelot à Paris de 1978 à 1979.

Installation au 14, rue Paradis, 13001 MARSEILLE en 1981 et déménagement au 27, rue Francis Davso 13001 MARSEILLE en 2001.

Expert près la Cour d’appel d’Aix-en-Provence, membre de l’Entente Internationale des Maître Luthiers et Archetiers, et du Groupement des Luthiers et Archetiers d’Art de France, Maître Luthier d’Art.

Ont collaboré à la vie de l’atelier, (assistants et stagiaires): Philippe Raynaud, Laurent Perreau, Dominique Deschamps, Christophe Destannes, Jean-Pascal Nehr (archetier), Rémi Lancien, Hélène Guichard, Claudia Höbel, Eric Pesty, Alexandra Apenberg, Antoine Leducq, Nicolas Gilles, Arnaud Vaissier ainsi que Benoit Germain et Camille Hommel toujours présents à l’atelier.

Camille HOMMEL

Né en 1979 à Montélimar.

Pratique le violon très jeune, et après des études musicales au Conservatoire National à Rayonnement Régional Pierre Barbizet de Marseille, et un bac ES au Lycée Thiers à Marseille, commence un apprentissage de luthier en 1998 chez Jean-Jacques Pagès à Mirecourt (Vosges) pendant trois ans, avec un diplôme de l’Ecole Nationale de Lutherie obtenu au Lycée Jean-Baptiste Vuillaume en 2001.

Se perfectionne en restauration, réparation et expertise dans l’atelier paternel à Marseille, et effectue des stages dans différents ateliers, Maison Bernard à Bruxelles et Maison Vatelot-Rampal à Paris.

Participe à des manifestations, concours de Manchester, de la VSA aux Etats Unis, de violoncelles en Seine, amis de l’Alto, et de salons, Musicora à Paris, Mondomusica à New-York, et un Road Show aux Etats Unis.

Parmi les nombreuses distinctions reçues au fil des années, l’entreprise est classée depuis 2008 : « Entreprise du Patrimoine Vivant ».