Isabelle de Montvalon Sculptures

A commencé par peindre avant de s’initier au modelage dans un atelier à Marseille. Installée pendant de nombreuses années à Milan, elle a fréquenté l’atelier du sculpteur Salvo Cansone et a suivi des cours de dessin d’après modèles vivants à l’Académie des beaux-arts de Brera de Milan.

Elle a exposé de nombreuses fois en France et en Italie. Aujourd’hui, elle poursuit son itinéraire en recherche d’authencité et de profondeur.

Elle a choisi l’expression figurative pour raconter des moments de vie ou des interrogations personnelles sur l’existence : elle sculpte des femmes, des hommes, des enfants, rêveurs, assoupis, espiègles, pétris dans la terre, coulés dans le bronze, parfois se mirant, se reposant, jouant, se retrouvant dans une boule en plexiglas qui apporte une touche de modernité à une facture classique.

En parlant de son travail, le critique d’art Giovanni Faccenda écrira :

« … outre les formes gracieuses de femmes qui habitent une dimension temporelle qui leur est propre, on découvre une richesse spirituelle dans laquelle éthique et esthétique se fondent, donnant lieu à une exaltation raffinée de poses qui, poses, n’en sont pas, mais plutôt des moments d’authenticité transmués en moments d’éternité. »

INSTANTS DE VIE

Le temps ricoche d’êtres en êtres
En pointillés sculpte son empreinte

Eclats de vie 
– grain de matière
Ta force sculpte la lumière

Eclats de don 
– grain de folie
Ta main cisèle l’infini

Eclats d’amour 
– perles de rire
Ton chant brule de désirs

LES RÊVES

Songes et désirs valsent doucement
Se bercent, enlacés, au refrain d’éternité

Tenir en ses mains ses rêves embrasés
D’un regard épouser leurs vibrantes promesses

Murmurer en son cœur l’amoureux abandon
– en son sein l’incandescent désir

Tendre, de tout son être, à la joie Essence-Ciel

LES VOYAGEURS DE L’ÂME

Que cherches-tu
– sinon l’infini de ta vérité ?

De rivages en visages
Terre d’accueil en partage
La caravane humaine
Trace le sillon de l’errance

De désirs en soupirs
Bruissements d’espérance

Le cœur des êtres
Lisse les ailes de l’envol

D’allégresse en folie
Brasier du pur Amour
La joie du monde
Irradie la part du ciel

Informations : Contactez-nous